Bienvenue sur la page de généalogie des familles JEANTET - DEFOS DU RAU - ARNOZAN

Cette généalogie concerne principalement les départements des Landes et de la Gironde, mais aussi la Provence au moyen age, et bien d'autres départements.
Les données des personnes vivantes ont été volontairement masquées par respect pour leur vie privée.

dimanche 17 octobre 2010

Contrat de mariage de Pierre Defos du Rau et Marie Mathieu, 1827


Contrat de Mariage entre
Pierre Eugène Defos du Rau et Marie Anne Mathieu
28 mai 1827


Par devant Maître Etienne Bustarret, notaire à Gamarde, canton de Montfort, Landes, a comparu Mr Pierre Defos du Rau, propriétaire boulanger demeurant à Gamarde, fils mineur et légitime de Mr Adrien Defos du Rau et de dame Marguerite Despouys, propriétaires demeurant au dit Gamarde, ici présents d’une part,

Et demoiselle Marie Mathieu, fille majeure et légitime de Jacques Mathieu, marchand demeurant à Dax, et de feue Anne Cassen, procédant de l’avis, assistance et du consentement exprès de Mr Joseph Cassen son grand-père et de dame Elisabeth Lissague sa grand-mère, propriétaires, avec lesquels elle demeure dans la commune de Montfort, d’autre part,

En vue du mariage projeté entre le dit sieur Pierre Defos du Rau et demoiselle Marie Mathieu, les conditions en ont été arrêtées en présence des sus-nommés de la manière qui suit :

Les futurs époux déclarent formellement se marier sous le régime dotal voulant et entendant que toutes les conditions du futur mariage soient entièrement réglées par les principes de ce régime.

En faveur et contemplation du présent mariage, les dits Joseph Cassen et la dame Elisabeth Lissague, mariés, la femme bien et dûment autorisée du mari, donnent par ces présents à la dite demoiselle Marie Mathieu future épouse, leur petite fille, la métairie dite du Bayle à eux appartenant, avec toutes ses appartenances et dépendances, située dans la commune de Gamarde, avec un morceau de lande située dans la commune de Montfort, nouvellement attachée à la dite métairie, et dépendant précédemment de la maison de la Hourcade ; Cette donation est faite par préciput et hors part, ainsi que la somme de 1.000 francs qu’ils ont tout présentement payée aux père et mère du futur époux par eux réellement prise et vérifiée en présence de nous Notaire et témoins, dont quittance.

Ils donnent de plus …. (meubles et linge)…

Les futurs époux devant cohabiter avec les père et mère du futur époux, les dits Adrien Defos du Rau et la dame Despouys, font par ces présents don et donation, la femme autorisée du mari, en faveur du dit sieur Pierre Defos du Rau, leur fils futur époux acceptant, de la huitième partie de tous les biens, meubles et immeubles qu’ils délaisseront au jour de leur décès, et ce par préciput et hors part sans être sujet à rapport. Au surplus, les futurs époux et les père et mère du futur époux seront et demeureront associés par ces présents quart par quart dans tous les acquêts qu’ils feront pendant le mariage, société qui continuera d’avoir lieu au décès de l’un d’eux, tiers par tiers et par suite entre les derniers survivants par moitié.

Dans le cas d’incompatibilité entre les futurs époux et les père et mère du futur, les père et mère s’obligent de lui remettre tous les outils et ustensiles de boulangerie et lui donneront encore la jouissance de la maison appelée Luciate, située au bourg de Gamarde, qui devra être habitée par le futur, ou du cas contraire affermée aux père et mère de préférence, la dite maison évaluée 200 francs au revenu de 10 francs, et les objets mobiliers 50 francs.

Il est expressément convenu que les futurs époux n’entreront en jouissance de la métairie de Bayle qu’au 11 novembre prochain.
Pour se donner des preuves de leur attachement respectif, les futurs époux, du consentement susdit, se font mutuellement don et donation de la moitié de la jouissance de tous les biens, meubles et immeubles que le prémourant délaissera disponibles au jour de son décès, et dont le survivant est dispensé de fournir caution et jouira à sa volonté.

Dont acte.
Lu à toutes parties et par elles approuvé dans la commune de Montfort, maison de la Hourcade, domicile du dit sieur Cassen, l’an 1827 et le 28 du mois de mai, en présence de messieurs Martin Lacoste père propriétaire, et Pierre Lacoste fils aussi propriétaire, les deux demeurant à Montfort, témoins instrumentaires soussignés, avec les futurs époux, le grand-père de la future, les père et mère du futur, et autres assistants et nous notaire, ce que n’a fait la dame Lissagne épouse Cassen pour ne savoir de ce requis et interpellée par nous notaire.

Signés à la minute MM Pierre Defos, Marie Mathieu, Cassen, Adrien Defos, Defos née Despouys, Geoffroy, Du Rau, Lafitte, Regnacq, Veuve Lalanne, Lacoste, Lacoste et Bustarret, notaire royal.


Archives familiales Defos du Rau, original

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire